Etes-vous un Gardien de la Paix ?

La Paix est une belle idée. C’est bien de commencer par là. Par Ça. Par l’idée que la perspective d’une jolie chose vient juste avant l’éventuel « vertigineux toboggan », qui complète cette chose afin de remplir le Vide. « Yahouuuu Woohaaaa… » De l’Effroi juste après la vision du Beau. Je peine à trouver les mots derrière cette expérience, et pourtant je suis certain qu’une majorité de lecteurs sait à peu près de quoi je parle. On peut toujours essayer de se comprendre, non ? Quoique je puisse dire, je suis condamné à ne pouvoir formuler que ce qui a été dans mon champs de vision. Ou peut-être pas seulement… Ah oui ! Ça peut même devenir cocasse selon la perspective. Un toboggan qui devient montagne russe, Beau Effroi Absurde Drôle Beau, et comme on a le choix, on peut toujours revenir au départ, quand on parlait du Beau.

Au commencement...
Etes-vous un Gardien de la Paix ?

*Rien ne me réjouis plus qu’un groupe de gens qui s’exprime en Paix. Oui, parce qu’il faut de l’expression, et c’est le début de ce toboggan-ci, de ce vortex. Mais revenons immédiatement à la Paix. Il faut prendre les toboggans de plus en plus grands, étape par étape. Il faut prendre le temps.

*La Paix d’une Assemblée. Rassurez-moi tout de suite, vous êtes comme moi, vous aimez cette paix-là, non ? On pourrait avoir le sentiment d’avoir vécu un grand moment, tant il y aura eu des divergences exprimées dans l’Assemblée. A un moment donné, une séparation en deux peut arriver. Et les regards mutuels pourront s’aimer, ou se détester, ou s’aimer en mesurant cette autre perspective, d’un autre ordre, ce toboggan un peu trop fort… Il y a d’autres étapes avant celle-ci. Comme la vision d’un échange d’informations non-violent entre les deux parties, d’un individu ou d’un groupe, de taille variant sur l’intervalle [je te laisse le choix du domaine de définition ; ce toboggan sera pour plus tard]. Oui, les mathématiciens sont des fous, ils parlent de zéro, de plus ou moins l’infini… Mais il me paraît sage de les écouter. Il apparaîtra naturellement toutes sortes de folies singulières, plus ou moins drôles, comme dans tous les groupes d’individus pris au hasard suffisamment grand. En fait, l’idéal serait de parvenir à écouter chaque individu de la communauté. Et la tâche semble si difficile. L’est-elle vraiment ? Sommes-nous à portée de voix ? Est-ce que tout le monde entend ? Est-ce qu’il y a quelqu’un au bout du fil ? (1)

*Un fichu gardien de la Paix. La Paix c’est toi, banane ! Tu l’auras déjà descendu ce toboggan, oui ou zut ? Il se passe autour de toi ce que tu veux bien qu’il se passe. Oui, il peut également se passer ce que tu n’auras pas vu venir, PAF pastèque !

Une nouvelle forme sitôt appréhendée, arrive l’idée qu’il faut apercevoir cette autre forme qui remplit le Vide. Quel vertige, par moment ! Petit à petit, c’est très bien. Voilà bien des choses drôles à lire, mais pas vraiment prononçables. La Liberté de l’écrit est une bien belle liberté.

Etes-vous un gardien de la Paix ?

*Arrivera-t-on à sourire ? C’est la vraie première étape de la Paix. Je suis content quand ça commence comme ça, et encore une fois, j’ai bien peur de passer pour un ravi-de-la-Crèche au bout d’un moment, ce sera difficilement évitable. Mais pour l’instant je n’ai pas reçu de plainte. Tant qu’on se considère l’égal de l’autre, l’espoir est permis. Ce n’est qu’une Equation. Quand est-ce que Paix = non Paix ? Vous avez deux heures…

*Je suis apaisé car je mesure le nombre de voix qui me poussent, l’écho de mes ancêtres. Des Grands Artisans de l’Histoire, connus, reconnus ou oubliés, et ce qu’on peut retenir de leur témoignage. Ce fichu toboggan de « ce qu’il y a à retenir ». Ou encore « qu’ai-je manqué ? ». Des toboggans de plus en plus grands.

Certains témoins de l’histoire sont les Gardiens de la Paix.

*Du grand Miroir de l’Univers, l’Unité se déchire à travers le Vide, dans un cri froid à vous glacer le sang. Brrrr. Drôle d’expérience. Heureusement que l’on peut revenir au début à loisir.

*C’est vraiment une forme de folie de rechercher la Paix. Mais je sais qu’il y aura toujours des fous de ce type.  » – Bon sang je le déteste ! – Ah oui, lui il voulait me tuer ? C’était donc ça, ce regard terrifié ? C’est heureux qu’on se soit entendu, alors. »

*On la fait cette émission, « Qu’est-ce qui se dit ici ? », Monsieur le Maire/Président/Roi ? Ils racontent quoi, tous ces gens ? Il est bien probable que l’on soit d’accord, si on se débrouille bien. Et même si ce n’est pas le cas, on pourra considérer qu’on a avancé sur un bon chemin. Avec vous, comme avec chacun, et comme disait ma Grand-Mère, on n’est pas obligé de se frapper, hein !

Oui on fait une pause bientôt. Etape par Etape. Small moves, Allie. Small moves. (2)

*La Paix, mon ami, ne s’obtient pas en rejetant la violence. Elle s’obtient en trouvant un « mode d’expression de la violence » de moindre violence. Oui, sommairement, des mots plutôt que des baffes. Et des baffes plutôt que la saignée. C’est un effort, collectif mais aussi individuel. Comment faire pour exprimer Ça ?

*Il est probable que ça ne se termine pas dans un bain de sang. C’est ce que je souhaite. J’y travaille. Quoiqu’il en soit, il s’agit bien d’une Révolution. (3)

*Je n’ai pas peur de dire que je vous aime. Il n’y a pas de honte à ressentir ce sentiment. Surtout que ça ne tombe pas du ciel, et qu’il a fallu faire des efforts.

Si on ne s’est pas entendu, pourrons-nous nous revoir ? Nous ne sommes pas obligés d’en rester là, mais il est temps d’y aller. Voilà, au plaisir. Attends, une dernière glissade pour la route. Qu’est-ce qu’on a le droit de dire ? Que savons-nous dire ? Ou encore, dans un tout autre registre, un autre vortex : « Tu aimes manger du cochon ? Oui ? Alors élève-les plus près de chez toi. Merci, c’est sympa que tu comprennes. Là, trop de cochons, c’est trop de cochons. »

Des toboggans de toute sorte, en somme. Celui de la Paix n’est pas le moins beau. On y reviendra, aussi sûrement que 2 et 2 font 4. Allez, Lui disait : « Adieu, jusqu’à notre prochaine rencontre. » (4)

(1)(McFlyyyyy)
(2) Oui, j’ai revu « Contact » récemment. Prisonnier de mes expériences, comme toi. Enfin, il y a des issues de toute sorte… Small moves.
(3) Hein, Steve ?
(4) Gandalf bien sûr, qui d’autre ? On aura souri ou bien ? « Plus profond tu plonges, plus haut tu voles. » Daevid Allen
* Même « niveau »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.