A propos

Le blog d’un gars. Régis, 32 ans pour l’instant. Français, breton, briochin, tour à tour rêveur mélancolique ou heureux comme un gosse. Relativement inadapté à une société malade, ce qui est plutôt encourageant.

 

Nous y voici

Les mots comme ils viennent, ou presque. Envie de partage. Vous n’êtes pas perdu. Vous êtes au bon endroit. En fait, si vous êtes là, vous ne pourrez plus espérer pouvoir être ailleurs, c’est trop tard. Ce qui est fait, dans le présent, est déjà constaté et ne se défait pas. Tous les événements passés ont concouru à forger ce présent, les mots tels qu’ils sont écrits, tels que vous les lisez en ce moment, tels qu’ils résonnent dans votre esprit (ou pas). Le présent – vaste programme -, c’est l’art de choisir – vaste programme aussi – mais aussi l’art du réflexe et du conditionnement -…-. Je reparlerai du présent dans le futur…en espérant par moments provoquer quelque sourire ou éveiller de jolies lumières de l’âme, rien moins que ça. Oui, un gars parfois optimiste, mais parfois non.

J’aimerais parler de tant de choses. Et je ne sais guère de combien de temps je dispose. La réalité du blog a de multiples facettes, parmi celles-ci il en est une qui me pousse et m’encourage : c’est un merveilleux outil. Avoir une pierre taillée ne permet pas instantanément de briller dans le dépeçage de peau de biche. « Mais c’est plus commode qu’à mains nues », me direz-vous, et je vous le concède bien volontiers. L’outil en main, on se met à l’apprivoiser. L’humain est ainsi fait. Alors j’apprends. J’apprends à dire, j’apprends à écrire. Par le simple fait de dire et d’écrire plus souvent.

Au fur et à mesure que mon talent grandira – l’optimisme, encore – j’espère vous faire toujours parvenir aux oreilles l’écho de mon seul et unique conseil : faites-le vous-mêmes ! Faites un blog, un site, un programme… N’attendez pas les consignes, vous n’êtes plus un bébé ! Rien n’est inutile, et ce que vous ferez, personne d’autre ne le fera de cette façon. Vous êtes unique, vous le serez toujours, et vous avez tous les secrets du Monde en vous.

Tout s’apprend. Alors, à quoi passer son temps ? Personnellement, j’espère encore apprendre, apprendre à apprendre, et apprendre à apprendre à apprendre. Voyez un peu le style chiadé :) Flaubert est mort, vive lui !

Un journal au Monde et aux générations futures n’est pas une mauvaise chose. Ça pourrait aider nos successeurs, s’ils savent en tirer profit. Ne sachant de combien de temps je dispose, je dois l’avouer, j’ai la folie de la synthèse. Les détails – tels un zoom dans la fractale – me nourrissent autant qu’ils obscurcissent mon discernement. J’ai appris à comprendre, sentir, appréhender un gros paquet d’informations, pour n’en retenir que la substance la plus significative possible. En toute chose, s’intéresser à ce qu’il faut retenir. Ne me demandez pas de vous ressortir un savoir académique sur tel ou tel sujet, je ne sais guère approfondir un thème précis. Je suis comme tout le monde, j’ai une mémoire et un temps de travail limités. Mon champ de spécialisation est volontairement nul. Je souhaite tout regarder, ne rien oublier. Étendre mon savoir horizontalement, vers le bas par moment, mais surtout vers le haut. Trouble démiurgique, probablement. Les experts me détesteront, mais ça me fait une belle jambe. Je les défonce au Trivial Pursuit.

L’heure des Grandes Synthèses est venue. Des nouveaux petits Génies, aussi.

« L’Homme naît ignorant et non stupide. C’est l’éducation qui rend stupide. » Bertrand Russel

Bon. Il convient de commencer par là où ça commence. Bienvenue.

 

Pour toute remarque, encouragements ou insultes, laisser un commentaire (non modéré a priori) ou bien envoyer un mail à l’adresse reydj22(AT)gmail.com

 

 

2 réflexions au sujet de « A propos »

  1. Salut, Regis, je sais plus où j’ai foutu ton mail, du coup, je te pose la question ici.
    Est-ce que tu as un git où on peut voir le code ? Parce-que du coup j’avais une issue à te suggérer… pouvoir imprimer, ou sauvegarder le rendu du multicrayon

    • Salut Bibi. Désolé je ne lis ton commentaire que maintenant. Le code est ouvert et dispo depuis ton navigateur. Pas de dépo github de prévu pour l’instant. Mais la fonction de sauvegarde est disponible par clic droit (ce qui est idiot pour l’impression tant qu’on ne pourra pas inverser les couleurs :p mais c’est prévu pour la version 2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.